Recommendation of the CET for the emergency services

RECOMMANDATION DU CET
download PDF

Introduction

Créé par la loi du 28 novembre 2006, le CET (Centre pour l’égalité de traitement) peut notamment « émettre des avis ainsi que des recommandations » (article 10).

Constats

Dans le cadre du traitement du dossier d’un requérant, le CET a constaté que les règlements grand-ducaux du 6 mai 2010 exécutant la loi modifiée du 12 juin 2004 portant création d’une Administration des services de secours fixent certaines limites d’âge tant pour l’admission que pour la fin du mandat au sein des services de secours.

Dans sa réponse au CET, le Directeur des services de secours a très bien détaillé les raisons d’être de telles limites d’âge.
Certaines découlent notamment de normes internationales et seraient moins restrictives que celles d’application dans d’autres pays.
Elles résulteraient avant tout de considérations d’ordre sanitaires, physiques et sécuritaires.

Le CET rejoint complètement cette argumentation, mais regrette vivement la rigidité de la législation en question qui écarte les gens d’office à partir d’un certain âge.

De même, nul ne peut renier le fait que les services de secours manquent de personnel.
Conséquemment, toute personne qui pourrait aider, ne serait-ce qu’en coulisse, devrait pouvoir le faire.

Recommandation

Le CET recommande au Gouvernement de prendre davantage en compte le vieillissement croissant de la population.

Ainsi, selon lui, certaines tâches au sein des services de secours pourraient être assurées par des personnes au-delà de la limite d’âge fixée dans la loi.
Ceci ne vaut bien évidemment que pour des charges qui ne compromettraient ni la santé des concernés ni celle de leur entourage.

Ainsi, l’on pourrait concevoir de faire passer un test médical spécifique aux personnes plus âgées et, le cas échéant, celles-ci pourraient toujours continuer à faire partie de leurs corps et à assumer des tâches correspondant à leurs capacités.

Conclusion

Le CET se féliciterait si le Gouvernement pouvait tenir compte de sa recommandation, à savoir de prévoir des exceptions à la limite d’âge pour certaines missions si la sécurité reste garantie.

Opinion & press release