Le Centre pour l’égalité de traitement (CET) a été créé par la loi du 28 novembre 2006.

Le CET exerce ses missions en toute indépendance et a pour objet de promouvoir, d’analyser et de surveiller l’égalité de traitement entre toutes les personnes sans discrimination fondée sur la race ou l’origine ethnique, le sexe, l’orientation sexuelle, la religion ou les convictions, le handicap et l’âge.

Brochure (PDF)

Participation à l’exposition « Semaines de sensibilisation : une ville pour tous »

Le CET participe avec un stand d’informations à l’exposition au Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg.

Galerie photo

Rapport d’activités 2017

En date du 18 avril 2018, le CET a remis le rapport général sur ses activités de 2017 au Président de la Chambre des députés, Monsieur Mars DI BARTOLOMEO et à la Ministre de la famille, de l’intégration et à la Grande Région, Madame Corinne CAHEN.

Veuillez consulter le rapport d’activités 2017: PDF

Publications

Brochure « Le recrutement sans discrimination-petit guide pratique pour salarié »

Le 22 mars 2018, le CET a présenté sa nouvelle brochure, en collaboration avec la CSL (Chambre des salaries) et Me François MOYSE, intitulée « Le recrutement sans discrimination-petit guide pratique pour salarié ».

Voici la brochure en format PDF: PDF

 

 

Publications, Uncategorized

Journée internationale des femmes 03.2018

Le 11 mars 2018, dans le cadre de la journée internationale des femmes, a eu lieu une fête culturelle féministe (programme de musique, théâtre, danse, expositions, informations et ateliers) à l’Abbaye Neimënster, avec la participation du CET.

Galerie photo

Formation « Seele der Mädchen, normenfrei und unabhängig? » 02.2018

Le 8 février 2018, la projection du documentaire « Mädchenseele » a servi de point de départ pour une formation sur les personnes trans’ à la Cinémathèque de Luxembourg-ville.

Intitulée « Seele der Mädchen, normenfrei und unabhängig », elle a été organisée par ITGL (Intersex & Transgender Luxembourg asbl), le Lux Film Festival, l’ORK (Ombudscomité fir d’Rechter vum Kand) et le CET et a été reconnue comme formation continue par l’IFEN (Institut de formation de l’Education nationale).

En présence des deux protagonistes du film, c.-à-d. une jeune fille de 10 ans et sa mère, une table ronde, modérée par le CET, a permis au public présent, autour de quatre-vingt personnes et majoritairement du personnel enseignant, de s’échanger avec des personnes concernées et des experts de la petite enfance.

Uncategorized